La géopoétique

Qu’est-ce que la géopoétique?

Comment habitons-nous notre quartier? Comment pouvons-nous réapprendre à le voir comme si c’était la première fois? Comment dénicher ses trésors cachés?

Développée à la fin des années quatre-vingt par le poète et penseur Kenneth White, la géopoétique est un courant de pensée qui nous invite à repenser la façon dont nous faisons l’expérience de l’espace et à placer cette expérience au cœur de notre vie. 

Nos relations au monde sont de plus en plus virtuelles : les yeux plongés dans l’écran de notre téléphone, nous vivons dans une bulle. Cette tendance a été accentuée par la pandémie de Covid-19 : depuis un an, du fait du confinement et des différentes interdictions (de se rassembler, de se déplacer, de se toucher, etc.) notre rapport au monde est devenu encore moins tangible.

La géopoétique nous propose d’aller à contre-courant : elle nous invite à reprendre contact physiquement avec les lieux où nous vivons et à de réapprendre à voir ce qui nous entoure, même les choses les plus anodines. Ainsi, si GÉO fait référence à la terre, POÉTIQUE a un sens beaucoup plus large que la poésie (les poèmes, les vers, les rimes, etc.) et fait référence au caractère poétique de toute chose.

Dans un essai récent, Rachel Bouvet identifie quatre principes fondamentaux:

  • L’appel du dehors : reprendre contact avec le monde exige d’aller l’explorer, physiquement, et donc d’aller dehors.
  • La critique radicale : le géopoétique invite à remettre en question nos façons de vivre (en particulier le mode de vie occidental, qui conçoit la nature comme étant au service de l’être humain) pour réapprendre à vivre en harmonie avec le monde.
  • Le mouvement : marcher, flâner, arpenter le monde permet d’en faire l’expérience; mais le mouvement permet aussi aux chemins de pensées de se créer et aux idées de circuler.
  • Les marges : pour redécouvrir le monde, il faut sortir des sentiers battus et adopter un regard aussi vierge que possible : explorer les endroits éloignés, méconnus ou dédaignés; s’intéresser aux courants de pensée alternatifs, aux autres cultures et spiritualités.

Pour en savoir plus

Voici quelques liens qui vous permettront d’en apprendre davantage sur la géopoétique:

La Traversée – Atelier de géopoétique

Institut international de géopoétique

Site de Kenneth White

Petite bibliothèque géopoétique

À venir…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :