Un souvenir

Par Layal Alrichane

Randa se tenait à côté de moi et regardait le terrain de tennis. Je lui ai dit :
– J’aime beaucoup le tennis. J’y jouais durant mon enfance, avec mes amis.
Randa m’a répondu :
– Tu veux jouer?
Et j’ai dit oui!

Nous avons pris deux raquettes et une balle et nous avons commencé. J’ai frappé la balle et Randa aussi. Je ne sais pas combien de temps nous avons joué.

Quand nous avons terminé, nous nous sentions heureuses et énergiques.


Pendant l’été 2021, les étudiantes en français de l’organisme Concertation-Femme ont participé à un atelier d’écriture géopoétique. Ce texte est le fruit d’une flânerie au parc Marcelin-Wilson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :