Jardin communautaire

Par Antwanette Alkhalil

J’aime beaucoup travailler avec la terre et les plantes. Chaque jour, je fais une marche à côté du jardin communautaire, c’est une bonne activité.

Un jour, j’ai proposé à ma sœur Souad de nous inscrire pour une parcelle de terre où faire du jardinage.
Antoinette : J’ai une bonne idée! Nous pouvons travailler ensemble dans le jardin communautaire. Est-ce que tu aimerais faire cette activité avec moi?
Souad : Non, je n’aime pas ça, parce que je n’ai pas de force pour travailler avec la terre.
Antoinette : Mais c’est très agréable et amusant de travailler à l’agriculture. On va planter, semer, arroser, récolter les plantes et à la fin, on va manger des légumes bio.
Souad : Nous sommes seules et nous avons besoin de l’aide d’un homme. Et autre chose : nous n’avons pas de voiture.
Antoinette : Toi, tu penses comme ça, mais moi je pense que cette année, je veux m’inscrire. Dans un jardin communautaire, si je suis seule, je peux faire ce que j’aime et ça me rend heureuse!


Pendant l’été 2021, les étudiantes en français de l’organisme Concertation-Femme ont participé à un atelier d’écriture géopoétique. Ce texte est le fruit d’une flânerie au parc Marcelin-Wilson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :