Le voyage de retour

Par France Duquette

Il est difficile de remettre en question nos façons de vivre sur cette planète sur laquelle nous sommes tous confinés. La tentation du voyage fait partie de nous. Nous voyageons aux confins du monde comme pour faire un pied de nez à la gravité qui nous cloue sur le sol de nos aïeux. En voulant ainsi nous évader, nous finissons par tous nous retrouver dans les mêmes villes, les mêmes sentiers, les mêmes rêves. Les paysages sont usés à la corde. Il nous faut aller toujours plus loin pour retrouver cette virginité présumée et se croire à nouveau dans l’enfance de sa vie lorsque tout était découverte. Comme si le beau, l’exotique, la rencontre avec l’autre devaient nécessairement se trouver ailleurs.

Cette année de pandémie nous aura obligés à devenir malgré nous des voyageurs de proximité, mais un temps viendra où les barrières seront levées et avec elles nos choix reviendront. Le choix de voir dans l’apparente banalité des paysages qui nous entourent toute la beauté du monde : comme cet arbre semblant flotter au-dessus d’une ruelle du domaine St-Sulpice. De voir dans cet élan vers nos voisins et vers la nature ces rencontres tant recherchées. Le choix d’entreprendre ensemble le voyage de retour, le retour à un monde devenu plus vivable et solidaire. Un retour à soi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :